Aujourd'hui je vous propose un post un peu spécial car je vais vous parler de la fermentation naturelle du chou (et des légumes en général) afin de faire entre autre de la choucroute. J'ai trouvé la recette sur le magnifique site de Ni cru ni cuit de Marie-Claire Frédéric.

En image :

 

cathytutu chou fermente ni cru ni cuit choucroute cathytutu chou fermente ni cru ni cuit choucroute cathytutu chou fermente ni cru ni cuit choucroute  

cathytutu chou fermente ni cru ni cuit choucroute cathytutu chou fermente ni cru ni cuit choucroute cathytutu chou fermente ni cru ni cuit choucroute cathytutu chou fermente ni cru ni cuit choucroute

Ingrédients : 

1 kilo de chou blanc bio 

10 gr de gros sel gris de mer sans additifs (ni iodé, ni fluoré et sans E536)

5 à 6 baies de genièvre (facultatif)

1 càc de graine de cumin (facultatif) 

Des bocaux avec joints en caoutchouc (Le parfait c'est parfait lol) (je suppose stérilisés)  

 

Dans mon bocal de 3/4 de litres j'ai mis à peu près 700 gr de chou blanc et il restait encore un peu de place donc on devrait pouvoir le remplir avec 1 chou d'un kilo. 

On n'est pas obligé de mettre les épices de suite. On peux les intégrer au moment de faire la choucroute.

Ne surtout pas rincer le chou car il contient des micro-organismes utiles à la fermentation.

Eliminez toutefois les 1eres feuilles abimées ou terreuses.

Enlever 1 à 3 feuilles suivantes et gardez les.

Coupez le chou en 4 et éliminer le trognon. 

Emincez très finement le chou avec une mandoline ou un robot ou au couteau si vous êtes patients et prudent !

Pesez votre chou et compter 1% de sel par rapport au poids.

Mettez le chou coupé dans un saladier avec le sel et éventuellement les épices, remuez et attendez 15 à 30 mn.

Mélangez longuement le chou et pressez le avec vos mains pour faire sortir son eau. 

Transférer ensuite le chou + son jus dans un bocal (stérilisé je suppose). Tassez bien à chaque fois afin de faire remonter le jus.

Remplissez le bocal en laissant quand même un espace de 2 cm. 

Posez une ou deux feuilles que vous avez réservé sur le dessus en tassant une dernière fois et fermer votre bocal avec le joint. Posez le sur une assiette car il risque d'avoir des débordements qui seront normaux. Par précaution (et parce que je suis une sacrée trouillarde quand même)  j'ai ajouté sur les feuilles de chou un petit ramequin afin qu'il appuye et que le chou reste bien sous l'eau. 

Laissez à température ambiante pendant 7 jours. Il ne faut surtout pas ouvrir le bocal même si vous avez l'impression qu'il manque d'eau.

Poursuivez la fermentation à une température un peu plus graiche de 19 à 20°. (Cave, garage ou balcon mais pas en plein soleil hein...) Il n'est pas conseillé de le mettre au frigo car ça prendrait plus de temps. 

On peux commencer à manger le chou au bout de 3 semaines.

Quand vous passez près du bocal il est normal que ça sente le chou ! 

J'ai fait le mien début mars 2020 et je l'ai gardé (fermé) 9 mois. J'en ai fait une choucroute au mois de décembre et on s'est régalés ! 

Je vous poste rapidement la recette que j'ai fait dans mon Crockpot (mijoteuse) :-)

J'essayerais de répondre à vos questions sinon je vous conseille d'aller sur le site ou Marie-Claire où il y a plus de détail dans l'article et aussi au niveau des commentaires. Clic ici.

 

Neuf mois après, au moment de faire la choucroute (clic) :

019 023 024 cathytutu choucroute mijoteuse crockpot fermentation maison naturel facile (4)