Ça y est nous avons des composteurs à Sathonay camp et nous les avons inaugurés mardi 10/12/2019 !

20191214_111539

Je suis super contente car ils sont à 2 pas de chez moi donc ce sera super pratique pour emmener 1 à 2 fois par semaines mes épluchures et pour assurer aussi des permanences. 

Étant dans les 20 premières à m'inscrire pour les permanences j'ai eu droit à un seau spécial composteur !  

Dans ce joli seau on a le droit de ne mettre que du végétal (fruits et légumes bios de préférence) ainsi que des coquilles d'oeufs, du papier non blanchi comme le papier craft et le carton (rouleau PQ et papier essuie tout) le tout découpé en petits morceaux ! On peux aussi mettre des fleurs fanées et plantes vertes. 

chez cathytutu composteur sathonay camp zero dechet amap bio local ecoresponsable (6)

Inauguration en image :

chez cathytutu composteur sathonay camp zero dechet amap bio local ecoresponsable (1)chez cathytutu composteur sathonay camp zero dechet amap bio local ecoresponsable (3)

chez cathytutu composteur sathonay camp zero dechet amap bio local ecoresponsable (4)chez cathytutu composteur sathonay camp zero dechet amap bio local ecoresponsable (5)

chez cathytutu composteur sathonay camp zero dechet amap bio local ecoresponsable (7)

 

Guide pratique d’utilisation

 

Règle n°1 : le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas.

Vous pouvez, par exemple, vous inspirer des conseils de ce site

 

Les biodéchets à mettre

 

Épluchures de légumes

   Fruits et légumes (frais ou abîmés) coupés en morceaux de moins de 10 cm

   Marc de café sans le filtre s’il est synthétique

   Marc de thé

   Sachets de thé biodégradable, déchirés sans agrafe métallique et sans étiquette souvent plastifiée

   Coquilles d’œuf finement émiettées (écrasée avec un bocal par exemple)

   Fleurs et feuillages (fanés ou non) coupés en tronçons de moins de 10 cm. Attention dé-mottez les racines des plantes en pots et coupez-les avant de les intégrer dans le bac

   Le papier et le carton sans encre déchiré en morceaux à mélanger avec les déchets verts dans le bio seau

 

Les déchets à ne pas mettre

 

Le pain et les féculents

   Les os, la viande, les arrêtes de poisson, les coquillages

   Le fromage et les produits laitiers

   Les cheveux, poils et plumes

   Les cendres et le charbon de bois

   Les poussières d’aspirateur, balayures de la maison

   Les litières d’animaux domestiques

   Les  liens élastiques, plastiques, et les stickers de fruits

   Les médicaments, pansements

   Tous les matériaux non biodégradables : verre, métaux, plastiques, cailloux….

 

Peux t’on mettre des agrumes ?

 Les agrumes comme tous les autres fruits sont biodégradables et compostables. Ils mettent un peu plus de temps à se décomposer que d’autres matières organiques et demandent certaines précautions. En effet, il faut veiller à recouper en morceaux les agrumes : les demi-oranges pressées, les demi-pamplemousses sont au moins coupés en 4.

 

peux t’on mettre les restes de repas cuits ?

 Non… Les restes de repas sont trop humides et ont tendance à former facilement des poches de fermentation qui risquent d’être nauséabondes. Le gaspillage alimentaire est à éviter et résout ainsi le problème à la source.

 

Peux  t’on mettre du pain ?

Non… Même si tous les déchets organiques sont compostables, il ne faut pas mettre de pain au composteur collectif et éviter son gaspillage. Des moisissures vertes et noires se développent sur le pain et freinent l’activité des bactéries du compost. Le pain est très dur et sec et se compost très mal. Pensez ‘Pain perdu’.

 

Peux t’on mettre des plantes atteintes de maladies

La première phase du compostage détruit la plupart des germes et des graines grâce à la montée en température du compost qui peut dépasser les 60°C : on parle de pasteurisation des biodéchets. Le compost permet ainsi de détruire la plupart des maladies. Celles-ci se développent sur les végétaux qui leur servent de support. Le compostage en détruisant ces supports, détruit aussi la maladie…

 

Peux t’on composter des fruits traités avec des pesticides ?

Le meilleur moyen d’éviter de mettre des fruits et légumes traités dans le compost est de ne pas en manger. Il faut savoir que le fruit le plus traité est la pomme avec 36 traitements par an. Rappelons que ces fruits traités, avant de les composter, vous les avez mangés.

Les produits de traitement pourraient perturber la vie et le travail de la faune du compostage, s’ils étaient présents en grande quantité. A faible dose, ces produits finissent par se dégrader grâce au processus de décomposition.



Quels types de papiers peut-on mettre dans le bioseau ?

 Le papier est très important dans le bio seau car il permet d’absorber les jus des matières humides et de stocker plus longtemps sans odeurs le contenu du bio seau dans la cuisine. L’idéal est de prévoir une petite  corbeille à papiers-compostables, une sorte de petit bac à matière sèche dans la cuisine. Les papiers sont tous constitués de fibre de cellulose biodégradable. Par contre certains papiers sont à proscrire dans le compost : le papier blanchi avec des produits chimiques, le papier journal et le papier glacé. Il est possible de mettre sans problèmes : les papiers kraft alimentaires, les essuie-tout et leur rouleau de carton, les boites d’œuf sans l’étiquette. Tous ces papiers ou cartons sont nombreux dans notre consommation quotidienne et couvrent les besoins en matière sèche du bio seau. Il suffit donc d’incorporer du papier sans encre déchiré dans le bio seau en petite quantité, au fur et à mesure de son remplissage. Pour limiter le nettoyage constant de votre bioseau, il est astucieux de déposer du papier dans le fond de celui-ci : il absorbe les jus d’écoulement des biodéchets.