Dur dur les retours de vacances avec tout ce que ça implique et la reprise du jardin qui me prends du temps (mais c'est tellement agréable d'être dehors) : On ne peut décidément pas être au four et au moulin donc je boude un peu mon blog mais je vous rassure je mange toujours mais des choses d'un classique mortel :-)

Bref voici une sympathique recette testée et écrite il y a 1 mois (c'est super l'option "brouillon" et "modifier la date")  trouvée sur un magasine "SAVEURS" : Un grand merci à MA MAMAN ADORÉE de m'avoir donné ces merveilleuses revues. Je vais demander un abonnement au 1 er qui me dira : "tu veux quoi pour Noël ?".

En image :

DSC03762

 

Ingrédients :

400 g de bucatini (gros spaghetti circulaire et creux) ou spaghetti (complètes)
125 g de sardines à l' huile d' olive
500 g de tomates cerises mûres
2 oignons rouges
1 bulbe de fenouil
30 g de raisins secs
30 g de pignons
5 cs d' huile d' olive vierge extra
sel, poivre du moulin

Faites cuire le fenouil 5 minutes dans une grande casserole d' eau bouillante salée, égouttez-le et conservez l' eau de cuisson pour y cuire les pâtes. Faites tremper les raisins 15 minutes dans un bol d' eau tiède.
Dans une poêle, faites cuire les oignons finement hachés avec 1 cas d' huile d' olive et un verre d' eau de cuisson du fenouil et laissez réduire de moitié.
Incorporez 3 cas d' huile, ajoutez les raisins, les pignons, le fenouil coupé en petits dés et laissez cuire 3 minutes.
Ajoutez les tomates coupées en deux et les sardines. Salez légèrement, poivrez et faites cuire à feu doux 2 minutes. Les sardines vont se casser en deux : ne vous inquiétez pas, c' est normal.
Faites cuire les pâtes al dente, égouttez-les bien et faites sauter à la poêle dans la sauce aux sardines avec un filet d' huile d' olive. Servez chaud. (pas fait).

Cette recette peut se faire avec des sardines fraîches que l' on rajoute dans la poêle les 5 dernières minutes. On peut parsemer le plat de chapelure aux anchois (hum un délice) :

Dans une poêle, faites chauffer à feu doux 1 cas d' huile d' olive. Ajoutez 1 gousse d' ail coupée en quatre et 3 filets d' anchois (rincés et dessalés).
Faites-les fondre complètement en remuant avec une cuillère en bois, incorporez 3 cas bombées de chapelure et faites-la colorer (elle ne doit pas brûler). Parfumez avec 1 cas d' origan sec, 2 cas de câpres dessalés entiers ou hachés (pas mis) et du piment doux séché,, si vous aimez.

Cette chapelure relève de simples pâtes à l' huile d' olive et aux tomates cerises.
A saupoudrer sur des pâtes aux sardines, au thon, aux moules ou sur des spaghetti nature (à la place du parmesan).

Un seul mot : Délicieux !!!!!

DSC03757