Une petite recette pour nous réchauffer le soir avec les premières gelées de Novembre...Nous aimons bien les poires et surtout la fourme d' Ambert et comme mon frère travaille vers Ambert...héhéhé...bon pour le régime c' est pas top mais comme il fait froid ça compense...

Recette du livre  "cuisine et vins de France"...

 

 

 

DSC07450

Facile
Préparation : 15 mn
Cuisson : 45 mn
Pour 8 personnes :

 

6 poires mûres (doyenne-du-comicedoyenne-du-comice) ou autre
250 g de fourme d' Ambert
1 gousse d' ail
2 oignons
25 cl de vin blanc sec 
2 tablettes de bouillon de volaille 
50 cl de crème liquide 
40 g de beurre
1 bouquet de ciboulette
sel  poivre du moulin

Émiettez les tablettes de bouillon dans 1,50 litre d'eau très chaude et remuez jusqu'à dilution totale. Retirez du feu, réservez. Pelez et épépinez les poires puis coupez-les en dés. Pelez et émincez finement les oignons, pelez et hachez l'ail. Retirez la croûte de la fourme. Faites fondre le beurre dans une cocotte, mettez les oignons et l'ail à revenir doucement. Lorsqu'ils sont translucides, ajoutez les poires et faites  suer » 10 min sur feu moyen. Déglacez avec le vin puis versez le bouillon. Remuez bien, portez à ébullition. Baissez le feu, couvrez et laissez frémir durant 30 min. Passé ce temps, émiettez la fourme dans la cocotte, remuez environ 5 min pour qu'elle fonde, puis mixez l'ensemble au mixeur-plongeurmixeur-plongeur (ou dans un blender) en ajoutant la crème. Salez très légèrement, poivrez, et versez dans des bols. Décorez de ciboulette ciselée et servez.

Le conseil de CVF : vous pouvez accompagner la soupe de mouillettes découpées dans une baguette puis toastées et tartinées de fourme. Le bon accord : un MonbazillacMonbazillac (Sud-ouest).

Pour éviter les petits grains de la poire, vous pouvez passer la soupe au tamis avant de servir.